Dossier : Il y a cent ans, la Guerre…

Capture d'écran du jeu Soldats inconnus – Mémoires de la Grande Guerre, Ubisoft, 2014

Capture d’écran du jeu Soldats inconnus – Mémoires de la Grande Guerre, Ubisoft, 2014

Il y a cent ans débutait la Grande Guerre, première guerre mondiale, totale et industrielle. Épisode clé de la compréhension du XXe siècle, ce conflit a profondément marqué ses contemporains tant par son intensité (60 millions de soldats engagés, plus de 20 millions de blessés et près de 9 millions de morts) que par ses caractéristiques militaires (immobilité du front, tranchées, etc.), ou encore ses conséquences politiques (Révolution russe par exemple).

En France, les commémorations sont confiées à la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale, qui pendant quatre ans, est chargée « de préparer et d’accompagner la mise en œuvre du programme » sous la direction scientifique de l’historien Antoine Prost.

Les commémorations de l’Armistice du 11 novembre 1918 ont été l’occasion pour le Président de la République d’inaugurer un monument dédié à la mémoire des soldats morts au front sans distinction. Le mémorial international de Notre-Dame-de-Lorette, ou « Anneau de la mémoire », « évoque [selon son architecte Philippe Prost] la mort de masse qui a frappé sur les champs de bataille de la Flandre française et de l’Artois entre 1914 et 1918, tout en restituant le destin individuel de 580 000 hommes venus de la Terre entière ».Si les caractéristiques de ce projet et sa portée mémorielle et médiatique sont évidentes, elles ne doivent pas masquer l’intérêt que les historiens portent depuis longtemps à la Première Guerre mondiale.

Au sein du Laboratoire d’excellence « Structuration des Mondes Sociaux » et en particulier du laboratoire toulousain FRAMESPA, certains chercheurs, à l’image de Rémy Cazals, Alexandre Lafon, Éric Mahieu ou Cédric Marty s’attachent à étudier et à retransmettre au public, dans une perspective historique, ce que fut la réalité de ce conflit. Développant une approche culturelle et sociale de la Grande Guerre, ils s’intéressent plus particulièrement à la vie des hommes et femmes qui y ont participé. Pour ce faire, ils lisent, confrontent, analysent nombre de témoignages dans le but de livrer une histoire au plus proche du vécu des acteurs engagés dans la « der des ders », cherchant également à retracer leurs parcours dans la guerre. Ainsi, en approchant au plus près les conditions de vie au front, ils tentent de mieux comprendre comment les belligérants ont pu s’affronter de manière aussi longue et intense.

Capture d'écran du jeu Soldats inconnus – Mémoires de la Grande Guerre, Ubisoft, 2014

Capture d’écran du jeu Soldats inconnus – Mémoires de la Grande Guerre, Ubisoft, 2014

Ce dossier rassemble des articles présentant quelques-unes de leurs dernières contributions à la recherche.

SOMMAIRE

1914-1918 : l’arrière si près du front…

Clair Juilliet

……………………………………………………………………………

La Guerre de 14-18 racontée aux touristes

Dominique Trouche

……………………………………………………………………………

La vie quotidienne dans les tranchées 

Clair Juilliet

……………………………………………………………………………

La Grande Guerre à travers ses témoins

Clair Juilliet

……………………………………………………………………………

Un historien de « plein air » : Rémy Cazals 

Clair Juilliet


Clair Juilliet

FRAMESPA (clairjuilliet@gmail.com)

More Posts - Website

Clair Juilliet

FRAMESPA (clairjuilliet@gmail.com)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *