Dossier : Les usages sociaux du numérique

313308360_702ab9ad51_oInternet, Web 2.0, Web mobile, réseaux sociaux, médias sociaux… Ces mots que l’on imagine volontiers interconnectés mais qui ne désignent pas les mêmes dispositifs socio-techniques font désormais partie du vocabulaire courant non seulement des individus et des groupes, mais aussi des sciences humaines et sociales.

Ces dernières ont très rapidement et très massivement traité leurs multiples dimensions – socio-technique, économique, politique, culturelle, communicationnelle –, de sorte qu’il est aujourd’hui impossible de porter un regard panoramique synthétique sur l’ensemble des recherches, même si on se limite à un seul pays. Ainsi, l’Observatoire des Pratiques Socio-Numériques lié au Labex Structuration des Mondes Sociaux  a recensé en 2014 prés de 2000 travaux de recherche en Sciences humaines et sociales produits dans la seule région Midi-Pyrénées sur une vingtaine d’années… En outre, on ne peut que constater que sous le pavillon de complaisance du numérique – il y a peu on parlait plutôt de technologies de l’information et de la communication (TIC) ou de multimédia – se cache une recherche à la fois polyphonique et mosaïque tant au niveau des objets traités que des disciplines ou des approches théoriques et méthodologiques convoquées.

C’est la raison pour laquelle ce dossier proposé par Mondes Sociaux n’est consacré qu’aux seuls usages des dispositifs socio-numériques. S’il n’a pas l’ambition de présenter une cartographie et encore moins une archéologie des travaux, il souhaite mettre en visibilité des recherches récentes qui apportent des éclairages plus ou moins inédits permettant de mieux comprendre non seulement des pratiques sociales en évolution constante, mais encore des phénomènes communicationnels.

Pour une analyse des recherches françaises (1980-2000) conduites au sein de ce qu’il est convenu d’appeler la « sociologie des usages », on se reportera à l’article très documenté et appuyé sur une riche bibliographie de Josiane JouëtRetour critique sur la sociologie des usages », 2000, Réseaux, n°100, 488-521). Cette synthèse archéologique analyse la construction de la sociologie des usages « en prenant en compte les facteurs qui ont présidé à son émergence (caractéristiques des chercheurs et des équipes de recherche, modalités de financement de la recherche…) ». Elle vise à « retracer les origines théoriques, à identifier les diverses problématiques qui ont contribué à sa genèse, puis à son évolution ». Elle peut aussi être lue comme un plaidoyer en faveur de l’inscription à la fois ferme et ouverte des recherches dans les sciences sociales.

 

Capture-d’écran-2015-01-06-à-14.26.17-300x261Mais au fait, à quoi fait-on référence quand on parle des « usages sociaux » ? On s’en tiendra ici à une définition basique et somme toute ancienne : il n’y a usage social d’un outil technique ou d’un service que quand son utilisation est régulière et devient une habitude intégrée à la vie quotidienne au travail et/ou dans la sphère domestique. Que l’on parle d’appropriation, de pratiques d’autonomie, de « manières de faire avec ce qui est proposé », c’est toujours d’une pratique complexe qu’il s’agit puisqu’elle suppose une confrontation-coopération, d’une part entre la matérialité technique des machines à communiquer et ce qui est prescrit par les concepteurs et les producteurs de l’outil ou du service, et d’autre part les intérêts matériels et symboliques des usagers, leurs pratiques préexistantes, leurs savoirs et savoir-faire, leurs appartenances sociales et leur statut social, leurs identités (…). Bref, l’usage est toujours un construit social que les recherches explorent à travers une pluralité d’entrées.

Au cours de cette promenade à travers les usages de quelques outils ou services, le lecteur croisera des communautés ainsi que des (micro ou macro) collectifs qui se constituent dans et par les usages. Tantôt éphémères, tantôt pérennes, fondés sur des projets collaboratifs, des pratiques, des centres d’intérêt ou des passions partagées, ils témoignent souvent de formes nouvelles ou réactivées d’échange social et au-delà, du lien social qui s’établit en ligne. Leur existence, leurs modes de fonctionnement et d’expression interrogent autant les formes d’expression et de présentation de soi et les modalités d’engagement que les sociabilités ou encore les particularités de ce que l’on nomme parfois, sans doute trop rapidement et dans un singulier douteux, « l’espace public virtuel ».

lascaux001

CC Patrick Mignard pour Mondes Sociaux

Le lecteur rencontrera aussi les contenus – innovants ou non – générés non seulement par les offreurs, mais aussi par les utilisateurs (informations, témoignages, commentaires, partage de documents écrits, audiovisuels et sonores). En pointillé est posée la question des traces numériques et plus particulièrement celle de leur utilisation à des finalités multiples – du commerce du « moi » et de l’e-réputation à l’exploitation à des fins commerciales ou de contrôle social – tant par les partenaires de l’échange que par des acteurs extérieurs.

Bien entendu, cette focalisation sur les usages ne doit pas faire oublier que les dispositifs socio-numériques sont l’objet de stratégies économiques, sociales et politiques et qu’ils s’inscrivent dans des rapports sociaux complexes spatio-temporellement situés… qu’ils contribuent d’ailleurs à redessiner. Entrons-nous pour autant dans l’ère du capitalisme cognitif et si tel est le cas, de quoi cette expression est-elle le nom ? Le débat reste ouvert et Mondes Sociaux compte le poursuivre, bien au-delà des articles présentés dans ce dossier.

SOMMAIRE DU DOSSIER

Internet : ressources démocratiques et menaces

Nathalie Paton
……………………………………………………………………………

Réseaux sociaux contre réseaux sociaux ?

Michel Grossetti

……………………………………………………………………………

Sociabilités socio-numériques : l’exemple des commémorations en ligne » 

Nathalie Paton et Julien Figeac

……………………………………………………………………………

Quand la science fait le buzz » : 

Robert Boure et Muriel Lefebvre

……………………………………………………………………………

#EP2014 ou les élections européennes depuis Twitter

Nikos Smyrnaios

……………………………………………………………………………

 Le dilemme du touriste équipé 

Cédric Calvignac

……………………………………………………………………………

Le capitalisme cognitif à l’ère du numérique 

Gabriel Colletis

……………………………………………………………………………

Les pétitions en ligne

Robert Boure


Robert Boure

LERASS (robert.boure@iut-tlse3.fr)

More Posts

Robert Boure

LERASS (robert.boure@iut-tlse3.fr)

Vous aimerez aussi...

16 réponses

  1. Bertrand Fauré dit :

    J’adore ton gif à la fin (I love my followers) !
    338 share en effet ça fait plaisir 🙂
    Assisterions-nous à l’émergence d’une nouvelle mesure des unités d’amour échangées, partagées, capitalisées?

  1. 07/01/2015

    […] non seulement des individus et des groupes, mais aussi des sciences humaines et sociales. >> Mondes sociaux – 6 janvier […]

  2. 09/01/2015

    […] Dans Mondes sociaux, la possibilité de retrouver tout un dossier thématique, sorte d’état de la recherche en France, sur les réseaux socio-numériques et leurs usages. […]

  3. 06/07/2015

    […] Dossier : Les usages sociaux du numérique | Mondes Sociaux […]

  4. 01/10/2015

    […]   […]

  5. 05/10/2015
  6. 19/10/2015

    […] Dossier : Les usages sociaux du numérique. Internet, Web 2.0, Web mobile, réseaux sociaux, médias sociaux… Ces mots que l’on imagine volontiers interconnectés mais qui ne désignent pas les mêmes dispositifs socio-techniques font désormais partie du vocabulaire courant non seulement des individus et des groupes, mais aussi des sciences humaines et sociales. Ces dernières ont très rapidement et très massivement traité leurs multiples dimensions – socio-technique, économique, politique, culturelle, communicationnelle –, de sorte qu’il est aujourd’hui impossible de porter un regard panoramique synthétique sur l’ensemble des recherches, même si on se limite à un seul pays. C’est la raison pour laquelle ce dossier proposé par Mondes Sociaux n’est consacré qu’aux seuls usages des dispositifs socio-numériques. Mais au fait, à quoi fait-on référence quand on parle des « usages sociaux » ? […]

  7. 09/04/2016

    […] Internet, Web 2.0, Web mobile, réseaux sociaux, médias sociaux… Ces mots que l’on imagine volontiers interconnectés mais qui ne désignent pas les mêmes dispositifs socio-techniques font désormais partie du vocabulaire courant non seulement des individus et des groupes, mais aussi des sciences humaines et sociales.  […]

  8. 09/04/2016

    […] Sourced through Scoop.it from: sms.hypotheses.org […]

  9. 09/04/2016

    […] Enfin, des quiz vous permettront de vous exercer ou de tester vos connaissances. Dossier : Les usages sociaux du numérique – Mondes Sociaux. […]

  10. 09/04/2016

    […] Semaine de la Presse : séance 2. Pour s'approprier les journaux, j'ai prévu de commencer par l'étude des unes. EMC – Education morale et civique. Détails. Sequence discrimination. Dossier : Les usages sociaux du numérique – Mondes Sociaux. […]

  11. 10/04/2016

    […] Dossier : Les usages sociaux du numérique. Web 2.0, Web mobile, réseaux sociaux, médias sociaux… Ces mots que l’on imagine volontiers interconnectés mais qui ne désignent pas les mêmes dispositifs socio-techniques font désormais partie du vocabulaire courant non seulement des individus et des groupes, mais aussi des sciences humaines et sociales. (@MondesSociaux). […]

  12. 12/04/2016

    […] Framacarte, pour libérer vos maps de Google. Que faire de ses photos numériques? 7 idées cools à tester – WebEater. "Médiation numérique des savoirs", le nouveau numéro de Distances et Médiations des Savoirs. Mariage en avance entre Auvergne et Rhône-Alpes grâce à la présence de Danielle ASPERT du CRI Auvergne à #nismm2015. Hashtag #nismm2015 sur Twitter. Construire son parcours d'auto-formation pour réaliser une vidéo pédagogique. Dossier : Les usages sociaux du numérique – Mondes Sociaux. […]

  13. 10/05/2016

    […] : trop de # tue le # Lien : petites URL, grands résultats Image : en 420 x 222 px via Pic.twitter. Dossier : Les usages sociaux du numérique. Internet, Web 2.0, Web mobile, réseaux sociaux, médias sociaux… Ces mots que l’on imagine […]

  14. 28/06/2016

    […] Pagnol 02.23.50.35.85 contact@lacabanealire. Morbihan : Formation professionnelle & Emploi. Les usages sociaux du numérique. Internet, Web 2.0, Web mobile, réseaux sociaux, médias sociaux… Ces mots que l’on imagine […]

  15. 11/07/2016

    […] Internet, Web 2.0, Web mobile, réseaux sociaux, médias sociaux… Ces mots que l’on imagine volontiers interconnectés mais qui ne désignent pas les mêmes dispositifs socio-techniques font désormais partie du vocabulaire courant non seulemen  […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *