Etrangers dans la Résistance

le-chant-des-partisans-frontDes étrangers risquant leur vie pour la liberté… et pour la France ? Ah vous avez oublié ! Alors lisez attentivement ce qui suit et laissez-vous emporter chez les « métèques » et autres « terroristes » par le film-recherche de Rolande Trempé Mémoires de résistance : FTP-MOI.

Dans ce « documentaire historiographique » réalisé en 1992 en collaboration avec Raphaël Réquéna, Rolande Trempé donne la parole aux étrangers émigrés en France et qui ont pour caractéristique commune de s’être battus au sein de la Résistance durant la Deuxième Guerre Mondiale.
En historienne pionnière de l’utilisation du documentaire comme moyen de fixer la parole et de mettre en lumière le témoignage dans une visée historique, elle prend pour exemple la branche lyonnaise et grenobloise des Francs-Tireurs Partisans-Main-d’Oeuvre Immigrée (FTP-MOI), le groupe Carmagnole-Liberté. Au fil des prises de parole, le spectateur découvre ces hommes et ces femmes, étrangers pour la plupart (Hongrois, Italiens, Polonais, Espagnols, etc.), qui ont fait le choix de l’engagement et les raisons qui ont motivé leur choix (Guerre d’Espagne, vengeance, positions politiques, origines sociales, sens de la justice, etc.).

Accompagné de reportages, de photographies et de musiques d’époque, ce film-recherche revient sur le parcours dans la Résistance de ces « terroristes » comme les qualifiaient les Allemands. Il analyse aussi leur organisation, leur vie quotidienne dans la guerre et la clandestinité, la poursuite de l’engagement au-delà de la guerre ou encore la mémoire et « le souvenir de ceux qui auront toujours 20 ans » (sur les 238 membres, 94 ont perdu la vie).

  • Rolande Trempé (avec Raphaël Réquéna), 1992, Mémoires de résistance : FTP-MOI, Toulouse, Centre Audiovisuel de l’UTM/INA.

Capture d’écran 2015-06-16 à 11.22.41Fiche technique

Ce film a été réalisé dans le cadre d’un travail de recherche sur le rôle des étrangers dans la Résistance.

Il est le fruit d’une collaboration entre l’Amicale Carmagnole-Liberté, l’Institut National de l’Audiovisuel (INA) et l’Université Toulouse 2-Le Mirail.

Type de média

Documentaire

Laboratoire de recherche

Équipe Images et Sociétés de l’Université Toulouse 2-le Mirail

Auteurs

Rolande Trempé et Raphaël Réquéna

Réalisateur

Raphaël Réquéna

Intervenants et remerciements

Simone Koenisberg, Simone Landini, Marius Motta, Francis Barthes, Louis Durn, Francis Roux, Éric Arau, Christian Leclaire, Marcel Gouaze, Claude Urman, André Katz, Hélène Witzman, Philippe Daudy, Léon Landini, Gilles Najman, Balthazar Sanchez, Salomon Mossovic, Jacques Szmulewicz, Etienne Raczymon, Jean Ottavi, Henri Krischer, Charles Bluwol, Nathan Chapochnik, André Fontanel, André Schmer, Jacques Victorovitch, Max Tzwangue, Dina Krischer, Roland Kamienny.

Informations techniques

– Date de production : 1992

– Durée : 54 min

Crédit : Barclay, 1976. Cliquez pour écouter la chanson.

Crédit : Barclay, 1976.

Crédits image en bandeau : fonds d’écran Maxisciences

Clair Juilliet

FRAMESPA (clairjuilliet@gmail.com)

More Posts - Website

Clair Juilliet

FRAMESPA (clairjuilliet@gmail.com)

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 11/10/2015

    […] Etrangers dans la Résistance. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *