Le mariage (paléo-babylonien) dans tous ses états

CC Pixabay Alexas_Fotos

CC Pixabay Alexas_Fotos

Comment se mariait-on il y a 20 ans ? Il y a un siècle ? La réponse est facile : après tout, les formes prises par la cérémonie du mariage nous sont bien connues. Mais qu’en était-il à une période plus reculée, comme l’époque paléo-babylonienne ? Se mariait-on par amour ? Qui faisait les premiers pas et comment le sait-on ? En bref, quelles étaient les normes en usages et que nous apprennent-elles sur la société de cette époque ? Autant de questions que nous allons développer dans cette première livraison d’Avides de Recherche.

Avides de Recherche est une émission du magazine Mondes Sociaux dont l’objet est de mettre en images et en voix des travaux de recherche en SHS dans des formes susceptibles d’intéresser des publics larges. Animée par Manon Bril, doctorante en histoire à l’UT2J, ce format propose des vidéos réalisées à partir d’articles publiés dans des revues scientifiques.

Ce premier épisode présente un article publié par Brigitte Lion (professeur d’histoire à Lille) dans le numéro 22 de la revue Anabases. L’article s’intitule « Mariages paléo-babyloniens typiques et atypiques » et il est la mise à l’écrit d’une communication de l’auteur lors d’une journée d’étude sur les « Archéologies du mariage », à l’INHA, le 17 janvier 2014.

  • Lion B., 2015, « Mariages paléo-babyloniens typiques et atypiques », Anabases, n°22, 11-26.

 

Quelques précisions :

  •  Le terrain de l’article ne concerne pas toute la Mésopotamie, mais seulement la Babylonie, c’est-à-dire la région correspondant au centre et au sud de l’Irak actuel, donc globalement de Bagdad au golfe.
  • Nous n’avions pas d’image de tablette avec un contrat de mariage pour le tournage mais Brigitte Lion nous a depuis fourni un lien. Il est donc possible d’en consulter un ici.

Fiche technique :

  • Texte et voix : Manon Bril
  • Prise de vues : Sébastien Poublanc
  • Musique : Otam

Crédits image à la Une : CC Wikimedia Commons Jastrow

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Bravo à Manon et Sébastien pour leur clip désopilant…
    Il mériterait d’être programmé au Festival de Thèatre de rue de Figeac. J’en parle au Rectorat… et je le le diffuse dans mon blog et sur fb. En échange, j’accepte volontiers un exemplaire gratuit de Anabase
    Cordialement
    Christian Durand
    560 bd Grangent
    34200 Sète.

  2. Il y avait dans les années 60’s à la fac de droit de toulouse, un prof de droit romain spécialiste du mariage babylonien. A l’oral, il sortait de sa toge un sachet mystérieux qu’il présentait à l’impétrant. Il fallait y reconnaître de la farine d’épeautre, constituant essentiel selon lui des cérémonies de mariage.
    L’étudiant qui restait coi avouait ainsi son manque d’assiduité et repartait sous ses imprécations vengeresses. J’avais acheté à prix d’or un polycopié ancien où figurait en marge toutes ces facéties, Étudiant dissolu, je fus néanmoins brillamment reçu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *