Le Vatican, les femmes et la pédophilie

Les médias traditionnels, les réseaux sociaux et l’Internet font désormais partie de l’ordinaire de la communication professionnelle, et en son sein de la communication de crise. Toutes les institutions y ont régulièrement recours, y compris les plus traditionalistes. En s’en emparant, l’Eglise catholique n’échappe pas à cette règle… ce qui n’a pas manqué d’attirer l’attention de chercheur-e-s en sciences humaines et sociales.

Ainsi, Angela Anzelmo, doctorante en sémiotique à l’Université de Limoges et à l’Università degli Studi di Roma, s’est penchée sur l’analyse des médias (presse écrite, télévision, radio, réseaux socio-numériques…) créés et gérés par le Vatican, à travers deux thématiques particulièrement problématiques – c’est le moins qu’on puisse dire – pour l’Eglise catholique et qui font l’objet de controverses internes et externes : les femmes et la pédophilie. Son but est de comprendre comment ces médias sont utilisés par l’Eglise pour diffuser son message traditionnel, mais aussi et surtout pour l’adapter à la société contemporaine afin de le rendre plus audible.

La chercheure explique comment, en tentant de diffuser un message chrétien plus ouvert vers la société, il s’agit pour l’Eglise catholique de générer de nouveaux liens avec des publics plus larges, bien au-delà des chrétiens, dans le double contexte du déclin du catholicisme et de la succession de crises internes, dont celle des « prêtres pédophiles ». Elle veut montrer comment l’institution vaticane, loin de se limiter à la diffusion de messages destinés principalement aux fidèles, construit dans l’arène médiatique une véritable posture discursive se voulant moderne et ouverte. Pour cela, elle a dépouillé la presse écrite (notamment, l’Osservatore Romano et ses suppléments) du Vatican, sa télévision (CTV), Radio Vatican, ainsi que ses sites et les réseaux socio-numériques sur lesquels elle intervient régulièrement (Facebook, Twitter et Youtube). Nous vous proposons, par l’image et le son, de découvrir cette étude inédite.

 

Fiche technique

Texte : Manon Bril

Musique : OTAAM

Crédits image à la Une : CC Pixabay Richardhauck et crédits image d’entrée : CC Pixabay Clker-Free-Vector-Images

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.