La longue marche vers la mixité scolaire

La mixité est officialisée depuis 1975 dans le système scolaire français. Pourtant, le succès des filles à l’école dans toutes les disciplines n’a pas remis en cause leur absence dans de nombreuses formations dites de “sciences et techniques”, comme la mécanique ou la menuiserie.

À partir de son ouvrage Unique en son genre, Clotilde Lemarchant s’interroge et nous interpelle au sujet des filles et des garçons atypiques au sein des formations techniques professionnelles. Elle mobilise pour cela les enquêtes quantitatives et qualitatives menées en Normandie entre 2005 et 2014, soit 150 entretiens, un millier de questionnaires et d’observations de terrain.

Elle analyse le faisceau de causes et d’acteurs qui mène à la ségrégation entre les sexes dans les formations courtes, mais aussi au choix marginal de certains individus qui s’inscrivent dans des formations où 80% minimum de leurs camarades sont du sexe opposé. En s’intéressant aux filles mais également aux garçons minoritaires, elle se place dans une approche relationnelle du genre.

Par ailleurs, l’auteure rappelle que les ségrégations et transformations sont surtout observées et étudiées dans les métiers situés en haut de l’échelle sociale. En s’intéressant aux formations courtes professionnalisantes, elle relie les résultats qu’elle observe dans les classes populaires à ceux déjà relevés dans les classes supérieures. Ces deux choix de cadrage, qui déplacent le regard, permettent d’enrichir le débat autour de la mixité.

Pourquoi les garçons sont-ils absents de certaines spécialités, de fait largement féminines, comme le secrétariat ou la petite enfance ? Quelles sont leurs motivations, leurs profils, leurs projets et l’accueil qui leur est réservé ? Quelles résistances rencontrent-ils dans leur intégration ? Comment les politiques publiques, les familles et les personnels des lieux de formation, lycées ou CFA (Centres de Formation d’Apprentis), accompagnent-ils ces démarches et expériences atypiques ?

Clotilde Lemarchant fait le point sur ces situations qui illustrent l’inachèvement de la mixité dans certains espaces de notre société et l’impensé de certaines questions ayant trait au genre et à la technique.

  • Lemarchant C., 2017, Unique en son genre. Filles et garçons atypiques dans les formations techniques et professionnelles, Paris : PUF.

 

Fiche technique

Date : 12/10/2017

Durée : 6mn 41s

Réalisation : DSI Université Caen– MRSH

 

 

Crédits image à la Une et image d’entrée : CC SVG Silh


Jacques Rochefort

Secrétaire de rédaction de Mondes Sociaux (mondes.sociaux@gmail.com)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.