Étoiles, constellations et représentations animales

Les étoiles et les dessins qu’elles forment dans le ciel fascinent les hommes depuis la nuit des temps et brouillent parfois les frontières entre astronomie, esthétique et (hélas !) astrologie. Bien évidemment, les chercheurs de plusieurs disciplines se sont penchés sur le ciel étoilé en s’intéressant aux caractéristiques physiques, matérielles des étoiles et des constellations… sans oublier, bien sûr, leurs multiples dimensions symboliques.

Pour sa part, Suzanne Débarbat, astronome titulaire honoraire de l’Observatoire de Paris, a publié dans un ouvrage consacré à l’animal comme source d’inspiration de l’art, un article retraçant certaines étapes de l’évolution des représentations des signes du zodiaque au cours du temps. Elle a pris appui sur des exemples concrets tirés d’ouvrages de la bibliothèque de l’Observatoire de Paris.

L’auteure souligne que l’observation du ciel a commencé dès l’Antiquité, permettant de repérer des figures géométriques auxquelles des noms ont été attribués, notamment en raison de leur forme animale ou humaine : Grande et Petite Ourse, Bélier, Lion, Taureau, Vierge… Elle s’est perfectionnée au fil des siècles avec des instruments d’observation de plus en plus performants et des cartes toujours plus précises. Les globes célestes, notamment ceux fabriqués à l’époque de la Révolution française, sont quant à eux de vrais bijoux mécaniques. Enfin, la chercheuse propose de revenir sur les dessins d’animaux que les hommes ont vus dans les constellations, avec l’exemple précis du lion. Nous vous proposons de découvrir son travail, bienvenue dans Avides de Recherche, la chaîne YouTube de Mondes Sociaux.


  • Cette émission d’Avides de Recherches s’inscrit dans le cadre d’une collaboration avec le Quai des Savoirs (Toulouse), autour de l’exposition « Luminopolis ».

Fiche technique

Musique : Otaam

Texte, voix : Manon Bril

Cadrage : Barthelemy Dexpax

Crédits image en CC : Pixabay 13smok et Wikimedia Commons Till Credner


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.