Quel est le travail de l’historien ?

Comment fait-on de l’histoire ? Cette question simple impose une pluralité de réponses. L’histoire intéresse fortement le public mais celui-ci n’est pas nécessairement au fait des divers courants et des différentes manières de pratiquer cette discipline. Légo-histoire ou encore la microhistoire sont autant de notions propres à cette science que Jacques Revel explique aux lecteurs.

Jacques Revel est historien membre de l’École française de Rome, directeur de la revue des Annales puis président de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales. Pratiquant dans un premier temps une histoire économique et sociale dans la lignée d’Ernest Labrousse, il s’intéresse suite à son séjour en Italie à la microhistoire. De plus, l’historien entreprend en parallèle une réflexion sur le devenir de sa discipline.

Alimenté par ses expériences, Un moment, des histoires est une réflexion sur la manière de pratiquer la recherche en histoire. Un grand nombre d’histoires peuvent en effet être déroulées à partir d’une même liasse d’archives. Ce sont les questionnements et l’angle adopté par le chercheur qui conditionnent le type d’histoire qui va en être extrait. En conséquence le rapport aux sources et la manière dont elles sont envisagées sont au cœur du travail historique. Dans ce recueil d’entretiens réalisés par Emmanuel Laurentin, Jacques Revel s’interroge également sur les modalités d’apprentissage de la recherche et ses limites en histoire.

Ainsi, il questionne aussi les évolutions de cette discipline depuis qu’il la pratique. Le passage d’une époque optimiste à une époque davantage empreinte d’incertitudes transforme la pratique de cette science, passant ainsi d’une histoire triomphaliste à une histoire réflexive. Il s’agit dès lors de voir en quoi les différentes pratiques de l’histoire peuvent être complémentaires pour être le plus objectif possible.


  • Revel J., Prochasson C., 2018, Un moment, des histoires, Paris : Editions de l’EHESS.

  • La diffusion de ce podcast s’inscrit dans le cadre d’un partenariat avec la librairie Ombres Blanches.



Fiche technique

Date : 18/10/2018

Durée : 57:45

Producteur : Ombres Blanches

Lieu : Librairie Ombres Blanches

Crédits images en CC : Pixabay sphotoedit, OpenClipart-Vectors,  Svg Silh



Citer ce billet
Jacques Revel (2019, 16 décembre). Quel est le travail de l’historien ? Mondes Sociaux. Consulté le 21 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/u9eu

Jacques Revel

EHESS - CRH (revel@ehess.fr)

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. 20/01/2020

    […] ? Brésil, enquête sur la dictature. Sans titre. Sans titre. Violence et religion en Afrique. Quel est le travail de l’historien ? Sans titre. Sans titre. Sans titre. Sans titre. Sans titre. Sans titre. Sans titre. Sans titre. […]

  2. 14/06/2020

    […] Quel est le travail de l’historien ? Comment fait-on de l’histoire ? Cette question simple impose une pluralité de réponses. L’histoire intéresse fortement le public mais celui-ci n’est pas nécessairement au fait des divers courants et des différentes manières de pratiquer cette discipline. L‘égo-histoire ou encore la microhistoire sont autant de notions propres à cette science que Jacques Revel explique aux lecteurs. Jacques Revel est historien membre de l’École française de Rome, directeur de la revue des Annales puis président de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales. Pratiquant dans un premier temps une histoire économique et sociale dans la lignée d’Ernest Labrousse, il s’intéresse suite à son séjour en Italie à la microhistoire. […]

  3. 28/02/2021

    […] François Furet. Les chemins de la. B. GIBLIN. Géopolitique. Le paradoxe français. Entre "arrogance" et "déclinisme" L'expérience combattante – Apocalypse 10 destins. À l’origine des manuels d’histoire de France. Faut-il croire les historiens ? Une question en hommage à Pierre Laborie. Récit national et histoire mondiale. Comment écrire l’histoire de France au XXIe siècle ? Historiens d’Europe, historiens de. "L'Europe a construit sa domination en écrivant l’histoire des autres" Les identités européennes au XXe siècle – Histoire et historiens de l’Europe au xxe siècle – Éditions de la Sorbonne. STÉPHANE AUDOIN-ROUZEAU, Une initiation. Rwanda (1994-2016), Paris, Seuil, 2017, 179 p., ISBN 978-2-02-130851-8. Bibliographie histoire des techniques et des sciences à l'epoque moderne. La république des sciences. Réseaux des correspondances, des académies et des livres scientifiques. Quel est le travail de l’historien ? […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search