Patrimoine gastronomique et légendes culinaires

Top Chef, Cauchemar en cuisine, Masterchef  : la multiplication des émissions culinaires nous abreuve d’anecdotes sur l’origine des recettes ou de certains produits. Que ce soit la galette des rois à la frangipane, les cannelés de Bordeaux, les bêtises de Cambrai, ou encore le Roquefort – sans oublier la tarte tatin – tous s’appuient sur une légende censée être valorisante. Un rapide tour d’horizon montre toutefois que nombre de ces légendes sont souvent assez improbables ou juste totalement fausses.

Loic Bienassis, chercheur associé en histoire à l’Institut Européen d’Histoire et des Cultures de l’Alimentation, s’intéresse à l’origine de ces légendes en France. Ce faisant, il cherche à comprendre pourquoi elles suscitent autant d’enthousiasme et quel est leur rôle dans l’établissement du patrimoine gastronomique.

Dans son article « Du brie de Charlemagne à la tarte renversée des sœurs Tatin : essai d’analyse des légendes culinaires et de leurs usages », le chercheur explore le corpus des récits culinaires français. Pour y parvenir, il établit une typologie selon l’origine prétextée de l’invention culinaire : un personnage ou un fait historique, une erreur ou une importation. En étudiant les raisons qui permettent à ces légendes de se multiplier et de perdurer dans le temps, Loic Bienassis leur attribue deux fonctions : donner du sens et donner du prestige à une recette ou un produit.

L’historien s’intéresse également à la genèse de ces légendes épulaires et identifie trois mécanismes principaux : l’interprétation hasardeuse de faits réels ou de sources historiques ; la volonté depuis le milieu du XIXème siècle d’inventer une histoire de l’art culinaire ; la recherche d’identité dans le contexte contemporain d’une inflation patrimoniale généralisée. Ces mécanismes mènent ainsi à une constatation paradoxale : la légende est en partie portée par une quête d’authenticité. La création et la diffusion des légendes culinaires contribuent alors à l’appropriation et à la mise en patrimoine de la gastronomie française.




Fiche technique

Texte : Léa Bello, relecture Loïc Bienassis

Musique :  in Youtube Library

La chaine de Léa :  Léa Bello

Le site web de Léa : www.leabello.com 

Crédits images en CC : Svg Silh, Pixabay Clker-Free-Vector-Images


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.