La masculinité dans les films : le cas de Ryan Gosling

Qui n’a pas entendu parler de la performance de Ryan Gosling dans Drive ? Ou dans La La Land ? Encensés par la critique, ces films donnent à l’acteur une stature et l’identifient auprès du public. On pourrait donc penser que le succès de ce type de personnage cantonne l’acteur à les répéter indéfiniment. Pourtant, sa filmographie montre que Ryan Gosling, pas plus que d’autres, n’hésite pas à casser son image pour incarner une pluralité de rôles.

Au cours de leur carrière, les acteurs et actrices incarnent donc différents personnages, qui peuvent tout aussi bien correspondre à une norme sociale qu’à son opposé. Concilier ces images permet de séduire des publics différents, et c’est donc en diversifiant ses rôles qu’une actrice ou un acteur peut accéder au rang de star…et y rester.

L’article de Jules Sandeau s’intéresse ainsi aux différentes conceptions de la masculinité que Ryan Gosling arrive à concilier. Pour y parvenir, il mobilise la méthodologie proposée par l’historien et théoricien du cinéma Richard Dyer dans son livre Stars, analysant la dimension socio-culturelle de l’image publique renvoyée par les stars. Cette image qu’il nomme « la persona », se compose des rôles, du jeu et des positions publiques prises par la star dans les médias. Jules Sandeau tente alors de dégager les grands traits de la persona de Ryan Gosling, en s’intéressant plus particulièrement aux modèles de masculinités qui la constituent.

À travers cet article l’auteur montre que la star arrive à concilier de multiples oppositions : métrosexuel et sauvage, traditionnel et moderne, solide et vulnérable… La persona complexe qu’il construit lui permet de se hisser au rang de star en séduisant des publics différents voire antagonistes ; elle reflète la souplesse et l’adaptabilité dont la masculinité hégémonique fait preuve pour conserver une position de suprématie à travers des contextes sociaux en perpétuelle évolution.




Fiche technique 

Texte : Léa Bello

Musique : Moist, Mikos Da Gawd, YouTube Library

Remerciements : Jessica Benoni-Soler et Slexno

Chaîne de Léa : www.leabello.com

Crédits images en CC : Pïxabay mohamed_hassan, Flickr Wolf Gang

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.