Pourquoi « habiter » ne signifie pas ce que vous pensez

Au Pérou, on habite dans des maisons flottantes qu’il faut reconstruire chaque année. À Hanoï, les gens logent dans des maisons-tubes et en Amazonie, dans des maisons que l’on construit soi-même au sommet d’un arbre de plusieurs mètres de haut… Visiblement, tout le monde n’habite pas partout de la même manière. Et d’ailleurs, que veut vraiment dire « habiter » ? Avoir un abri dans un lieu donné ? Pas vraiment : l’habiter est aussi une manière d’être au monde, de façonner ce qui nous entoure et de s’adapter à l’environnement.

Depuis plusieurs années, la notion d’habiter intéresse de plus en plus les chercheurs. Elle pose en effet des questions philosophiques : habiter implique t-il la raison ou l’émotion ? Est-ce inné ou acquis ? Qu’est-ce qu’habiter le monde ? Mais elle est aussi liée à des problématiques très concrètes : comment loger 9 milliards d’individus ? La mondialisation va t-elle imposer une unique façon d’habiter ? Face aux changements environnementaux, comment continuer à habiter des terres menacées par la fonte des glaces et la montée des eaux ? Et comment éviter que le logement continue de représenter 25% des émissions de CO2 et 40% de la consommation d’énergie française ? Ces interrogations entraînent des réponses nombreuses, comme l’habitat écologique, les tiny house ou les maisons bulles. Mais sont-elles de vraies solutions ?

Embarquement immédiat pour un voyage dans le temps et l’espace, afin de découvrir les modes d’habiter d’ici et d’ailleurs et ce que « habiter » signifie vraiment. Promis, vous ne verrez plus votre logement de la même manière !


  • Bonni T., 2018, Habiter selon Tanella Boni, Paris : Museo
  • Dethier J., 2019, Habiter la terre, Paris : Flammarion
  • Djatcheu M. L., 2018, « Fabriquer la ville avec les moyens du bord : L’habitat précaire à Yaoundé (Cameroun) », Géoconfluences



Fiche technique

Date de la captation : octobre 2020

Durée : 29m 30

Producteur : Marie Dougnac

Crédits images en CC : Pixabay janjf93, OpenClipart-Vectors



Citer ce billet
Marie Dougnac (2020, 2 novembre). Pourquoi « habiter » ne signifie pas ce que vous pensez. Mondes Sociaux. Consulté le 22 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/u9hi

Marie Dougnac

ENS Lyon, radio Trensistor (marie.dougnac@ens-lyon.fr )

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. 23/12/2020

    […] Accompagnement personnalisé – pluridisciplinaire. Frateli. Anciens thèmes. ZAO – FORMATION CONTINUE – AEFE. ZAO – FORMATION INITIALE – AEFE. TraAM. Vivre à Dakar. Pourquoi « habiter » ne signifie pas ce que vous pensez. […]

  2. 23/12/2020

    […] Pourquoi « habiter » ne signifie pas ce que vous pensez. Au Pérou, on habite dans des maisons flottantes qu’il faut reconstruire chaque année. À Hanoï, les gens logent dans des maisons-tubes et en Amazonie, dans des maisons que l’on construit soi-même au sommet d’un arbre de plusieurs mètres de haut… Visiblement, tout le monde n’habite pas partout de la même manière. Et d’ailleurs, que veut vraiment dire « habiter » ? Avoir un abri dans un lieu donné ? Pas vraiment : l’habiter est aussi une manière d’être au monde, de façonner ce qui nous entoure et de s’adapter à l’environnement. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search