Faire face aux changements climatiques

Les rapports du GIEC nous alertent depuis des années sur les changements climatiques, et particulièrement sur le réchauffement de notre planète. Si nous, Occidentaux, pouvons avoir l’impression de ne pas constater ces changements dans nos vies quotidiennes pour l’instant, la réalité est pourtant tout autre : dans les Alpes, le climat s’est réchauffé de 1,5 degré Celcius en à peine une centaine d’années, entraînant beaucoup plus de bouleversements dans les pratiques des habitants que l’on ne l’imagine.

C’est le sujet de l’article coécrit par  Séverine Durand, Céline Granjou et Coralie Mounet, 3 chercheuses en sciences sociales et sciences de l’environnement, et publié en 2022 dans le Journal des Anthropologues suite à une enquête ethnographique menée en 2019. Pendant plusieurs semaines, été comme hiver, elles se sont intégrées à la vie de la montagne, auprès des locaux, des amateurs de sport de haute montagne, ou encore des professionnels. Un fait majeur est ressorti de leur travail de terrain  : l’environnement a changé, et les pratiquants de la montagne ont dû apprendre à composer avec.

Au fil de l’article, on découvre que les guides de haute montagne ne peuvent plus se fier aux topographies qu’ils utilisaient encore il y a 20 ans, que les gérants de refuge doivent développer de nouveaux savoirs quant à leur environnement pour trouver des ressources en eau, que ceux qui possèdent des potagers ont dû apprendre à changer leur mode de récolte. Ce sont des savoirs qui se sont forgés au contact de la réalité des changements climatiques, et que personne n’a pu leur transmettre.

Et l’un des points centraux de leur travail repose sur la valorisation de ces savoirs, non académiques, qui permettent à l’humanité de s’adapter à ces changements si rapides, en trouvant de nouvelles façons de faire.  L’observation et l’ingéniosité des non-spécialistes est finalement peu prise en compte dans les travaux scientifiques qui décrivent les changements climatiques, pour autant, elles sont parfaitement complémentaires car elles illustrent dans le concret les conséquences des chamboulements que commence déjà à vivre l’humanité ; car non, ce n’est pas une menace pour le futur, mais bel et bien une réalité actuelle.

On retrouvera des analyses ethnographiques fines, sur la manière dont les personnes concernées parlent de leur vécu, et à quel point ce discours peut être influencé par les médias. On y retrouve aussi un véritable plaidoyer pour la prise en compte des savoirs ordinaires dans les travaux scientifiques afin de mettre en place des politiques publiques viables, mais aussi pour illustrer auprès du grand public la réalité du phénomène par des expériences concrètes.


  • S. Durand, C. Granjou, C. Mounet, 2022, « Connaissances et expériences ordinaires des dérèglements climatiques : Enquête en milieu montagnard », journal des anthropologues, n°169-169,vol. 1, pp. 97-116.

Fiche technique

Texte, réalisation, montage : Manon Jack (@LesEthnoChroniques)

Musiques : Longing – Joakim Karud, Novael – Freshness, On My Way – Ghostrifter & Filo Starquez – Summer Rain

Durée :  13 minutes 34


Illustration d’Adèle Huguet pour Mondes Sociaux : licence CC BY-NC-ND
Pour découvrir ses dessins, https://adelehuguet.wordpress.com/
Crédits images de mise en avant en CC : GoodWare, Freepik, IconBaandar

 

Retrouvez d’autres articles dans la rubrique Avides de recherche

 



Citer ce billet
Manon Jack (2024, 29 avril). Faire face aux changements climatiques. Mondes Sociaux. Consulté le 14 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/xv86

Manon Jack

Animatrice de la chaîne YouTube "Les EthnoChroniques"

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search