Des voitures de métro réservées aux femmes, une réponse au harcèlement ?

CC Osez le féminisme

Le harcèlement sexuel est une forme de violence envers les femmes désormais de plus en plus dénoncée mais qui ne date ni d’aujourd’hui, ni d’hier. En effet, dès les débuts du métro fin XIXe siècle, début XXe siècle, le problème s’est posé. Pour y répondre, certaines villes ou compagnies ont mis en place des voitures exclusivement réservées aux femmes, toute la journée ou aux heures de pointe. Et ce dans de nombreux pays et à différentes périodes.

Ce dispositif est-il vraiment efficace et surtout, est-ce bien pour répondre à ce problème qu’il a été réellement mis en place ? C’est ce qu’a étudié Marion Tillous, maîtresse de conférences en géographie et études de genre à l’Université Paris 8.

Elle présente deux cas historiques de voitures de métro réservées aux femmes : New York et Tokyo. Elle souligne, en dehors des arguments pour le bien-être des femmes, un enjeu de classe sociale puisque les hommes que l’on souhaite écarter ne sont pas de la même classe sociale que les femmes que l’on souhaite isoler.

Elle présente ensuite deux exemples contemporains, Le Caire et São Paulo, afin de se demander si les problématiques liées aux classes sociales sont toujours présentes. L’analyse du deuxième exemple lui permet d’ailleurs de renverser l’hypothèse initiale.

Enfin, elle montre que si les arguments mis en avant dans le débat, qu’ils soient favorables ou non à la création de ces voitures, sont majoritairement rattachés à la question de la cohabitation entre les hommes et les femmes dans l’espace public, alors que les raisons de la mise en place ou de l’arrêt de ces dispositifs sont bien souvent techniques, économiques ou pratiques.

Ce 9e épisode d’Avides de Recherche, la chaine Youtube de Mondes Sociaux, présente en son et en images l’article de Marion Tillous « Les voitures de métro réservées aux femmes comme instrument d’action publique : une réponse à quel problème ? », publié dans Géocarrefour, n°91 en janvier 2017.

Fiche technique

  • Texte/voix/montage Manon Bril
  • Image Jean Jimenez
  • Musique OTAM

 

Crédits image à la Une : CC Pixnio


Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. Dominique Fretin (monsieur) dit :

    Français habitant à São Paulo, et utilisateur do métro (3 ou 4 jours par semaine), je pense qu’il faudrait se renseigner un peu plus profondément sur ce type de transport. Il y a en effet un wagon, le premier, réservé aux femmes enceintes, aux handicapés et aux vieux de plus de 60 ans, mais uniquement aux heures de pointe (de 17:30h à 19:30h). Par contre, une campagne spéciale a été mise en place pour combattre le harcèlement (femmes, enfants, homosexuels, travestis, etc.) permettant à tout usager de dénoncer via téléphone portable tout harcèlement ou tentative de. La garde du métro s’est vue augmentée et est bien plus visible.

  1. 24/09/2017

    […] Des voitures de métro réservées aux femmes, une réponse au harcèlement ? – Mondes Sociaux. CC Osez le féminisme Le harcèlement sexuel est une forme de violence envers les femmes désormais de plus en plus dénoncée mais qui ne date ni d’aujourd’hui, ni d’hier. En effet, dès les débuts du métro fin XIXe siècle, début XXe siècle, le problème s’est posé. […]

  2. 26/09/2017

    […] Pourtant, on remarque régulièrement que les sanctions prises en bout de course, quand elles existent, sont sans aucune commune mesure avec la flambée émotionnelle et/ou idéologique initiale. En outre, le traitement médiatique évolue au fil du temps : on passe insensiblement d’un « scandale » à une simple « affaire », puis à un banal « problème ». Le sociologue et juriste Pierre Lascoumes, chercheur au Centre d’Etudes Européenne, a publié en 2016 un article intitulé « Des cris au silence médiatique : les limites de la scandalisation ». Ce texte propose de réfléchir aux différentes catégories de dénonciation publique et à la façon dont elles sont utilisées dans la presse française. Texte/voix/montage : Manon BrilImage : Jean JimenezMusique : OTAM CC Pixabay. Des voitures de métro réservées aux femmes, une réponse au harcèlement ? – Mondes Sociaux. […]

  3. 02/02/2018

    […] Autant d’ambitions à confronter aux contraintes des situations de classe… Mais quelle en est la genèse conceptuelle ? Des cadres théoriques différents Depuis quelques années, le vocable « pédagogie explicite » est utilisé par plusieurs courants de recherche au risque de malentendus : Les savoirs scolaires ne sont pas une somme de connaissances à accumuler dans la tête des élèves. Des voitures de métro réservées aux femmes, une réponse au harcèlement. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.